Infos Capoeira

Reprise des cours à partir du lundi 10 septembre 2018

 

plus d'info 

06 59 63 32 64

forum des associations

 

AVON

Samedi 8 septembre

 

DAMMARIE LES LYS 

Dimanche 9 septembre 

MestreBimba 

(1899 -1974)

 

Manoel dos reis machado naît le 23 novembre 1899, dans le quartier de Engenho Velho à Salvador. Son père était déjà cité comme pratiquant de"Batuque" durant les fêtes du Largo. On dit qu'il fut inicié a la capoeira à l'âge de 12 ans, par un africain : Bentinho, capitaine de la Compagnie de navigation Bahianaise.

 

Selon Mestre Damião (Esdras Magalhães dos Santos), c'est autour de 1930, que Bimba rencontre un étudiant de médecine, du Ceara, Cisnando, grand connaisseur de jiu-jitsu, boxe et lutte gréco-romaine, à qui il enseigne la Capoeira. De cette relation commencent à naître les premiers accords pour la création de la Lutte Regional Bahiana.

il crée en 1932, le "Centro de Cultura Fisica e Luta Regional "(Centre de Culture Physique et de lutte Régionale) qui pris ensuite le nom de Capoeira Regional.
Il incorpore à la Capoeira traditionnelle, d'autres techniques : comme la Batuque, la Boxe et le Jiu-jitsu et développe des séquences de coups et un code éthique stricte.

L'Académie de Mestre Bimba est la première à recevoir l'autorisation officielle pour enseigner la Capoeira en 1937. Suite à une démonstration publique devant le président de l'époque Getúlio Vargas, qui révoque la loi Sampaio Ferraz, autorisant ainsi légalement la capoeira.

Mestre Damião organise en 1949, le premier voyage de Bimba à São Paulo, pour des démonstrations de Capoeira. Puis en 1950, Bimba voyage à Rio de Janeiro et dans d'autres etats. En 54 il apparait dans "Vadiação" un film de Alexandre Robatto et en 68 dans "Dança de guerra" le film de son disciple Jair Moura.

L'ecrivain W.Rego en 68 répertorie les toques de berimbau propres a Bimba :

 

Sao Bento Grande
Banguela
Santa Maria
Cavalaria
Amazonas
Iuna
Idalina

 

Sur l'origine de la Capooeira Bimba déclare au journal 'Tribuna de Bahia' en 1969 : "Ce fut dans les senzalas du Reconcavo que naquit la Capoeira". Quant a l'origine africaine et angolaise de la capoeira il déclare dans le même journal "Les noirs, oui, étaient d'Angola, mais la Capoeira est de Cachoeira, Santo Amaro et de l'ile de Maré " comme le rapporteA.Liberac

En 1973, à l'invitation d'un disciple, Oswaldo de Souza, il quitte Salvador pour aller vivre avec sa famille à Goiana.
Le 5 février 1974, Mestre Bimba décède quelques jours après son entrée à l'hopital des cliniques de l'université de Goias.

En 1979, les mortuaires de Bimba sont transferés a Bahia, à l'initiative de ses disciples, et reposent, depuis 1994, dans l'ossuaire de l'Ordem Terceira do Carmo.

En 1996, il reçoit à titre postume le "Prêmio Onoris Causas, remis par l'université fédéral de Bahia pour services rendus à la culture de Bahia.

En décembre 1999, à l'occasion de son centenaire, le Syndicat des Entreprises de transport de passagers de Salvador (Setps) crée un titre de transport à l'éffigie du créateur de la Capoeira Regional.

Au Quartier Rio Vermelho est érigé un monument de pierre représentant : un arc solide d'à peu près 3,5 mêtros rapellant les formes du berimbau, et sur sa face plane, un disque en bronze avec le buste de Mestre Bimba. Ce monument est posé sur une base du meme matériau, ou l'on trouve une plaque bronze retangulaire avec les inscriptions suivantes : "Ao Meretíssimo Mestre Bimba, o 1º entre os melhores da capoeira. A Arte Marcial Brasileira. 22 de novembro de 1899 ­ 05 de fevereiro de 1974".